CDEM

www.cdem.com

0 notes

Un modèle qui s’exporte

Du Manitoba au Mali, le CDEM est un modèle en terme de conseil de développement économique municipal.
L’organisme travaille en effet de paire avec l’Association des Municipalités du Mali (AMM) pour mettre sur pied des partenariats municipaux en vue de partager son savoir-faire en terme de développement économique.
Pour cela, le coordonnateur national du programme des Partenaires Municipaux pour le développement économique au sein de l’Association des municipalités du Mali, Sory Ibrahim Diarra, porte au quotidien depuis un mois une oreille attentive et un regard avisé au fonctionnement du CDEM.
« Je suis venu ici pendant un mois pour observer et m’inspirer de tout ce que fait le CDEM en terme de développement économique local pour ensuite l’appliquer à mon pays, explique-t-il. Pour cela j’ai assisté à de nombreuses rencontres entre l’organisme et des municipalités rurales et j’ai pu poser des questions à tout le personnel pour comprendre comment chaque département du CDEM fonctionne. »
Le Mali a ainsi un grand défi à relever en terme de développement économique local. Jeune démocratie de 20 ans, le pays a évolué pendant des décennies sous le joug d’un État très centralisateur.
« La démocratie a apporté avec elle l’esprit d’auto-entrepreneuriat et de délocalisation. Ici au Manitoba, le CDEM a été crée et évolue dans cette logique, mais au Mali c’est tout un défi d’aider les municipalités à prendre en main leur propre destin économique », explique-t-il.
Le CDEM est donc un modèle à suivre pour Sory Ibrahim Diarra.
« À mon retour au pays j’aimerais prendre des mesures pour mettre en place ce que j’ai vu sur l’organisation des producteurs agricoles en coopératives, sur la commercialisation de certains produits ou même encore sur le compostage pour remédier aux gros problèmes de déchets que nous avons, conclut-il. Je vais donc revenir gonflé d’expériences en terme de développement économique local, pour je l’espère servir au mieux mon pays ».

Un modèle qui s’exporte

Du Manitoba au Mali, le CDEM est un modèle en terme de conseil de développement économique municipal.

L’organisme travaille en effet de paire avec l’Association des Municipalités du Mali (AMM) pour mettre sur pied des partenariats municipaux en vue de partager son savoir-faire en terme de développement économique.

Pour cela, le coordonnateur national du programme des Partenaires Municipaux pour le développement économique au sein de l’Association des municipalités du Mali, Sory Ibrahim Diarra, porte au quotidien depuis un mois une oreille attentive et un regard avisé au fonctionnement du CDEM.

« Je suis venu ici pendant un mois pour observer et m’inspirer de tout ce que fait le CDEM en terme de développement économique local pour ensuite l’appliquer à mon pays, explique-t-il. Pour cela j’ai assisté à de nombreuses rencontres entre l’organisme et des municipalités rurales et j’ai pu poser des questions à tout le personnel pour comprendre comment chaque département du CDEM fonctionne. »

Le Mali a ainsi un grand défi à relever en terme de développement économique local. Jeune démocratie de 20 ans, le pays a évolué pendant des décennies sous le joug d’un État très centralisateur.

« La démocratie a apporté avec elle l’esprit d’auto-entrepreneuriat et de délocalisation. Ici au Manitoba, le CDEM a été crée et évolue dans cette logique, mais au Mali c’est tout un défi d’aider les municipalités à prendre en main leur propre destin économique », explique-t-il.

Le CDEM est donc un modèle à suivre pour Sory Ibrahim Diarra.

« À mon retour au pays j’aimerais prendre des mesures pour mettre en place ce que j’ai vu sur l’organisation des producteurs agricoles en coopératives, sur la commercialisation de certains produits ou même encore sur le compostage pour remédier aux gros problèmes de déchets que nous avons, conclut-il. Je vais donc revenir gonflé d’expériences en terme de développement économique local, pour je l’espère servir au mieux mon pays ».

(Source : cdem.com)

Classé dans mali fcm cdem ambm manitoba amm